Le projet Rousseau retrouvé

Le projet expérimental et pédagogique : « Rousseau retrouvé », 2011-2012

Il s’agit de (re)donner une actualité aux textes de Rousseau, au sens de les rendre nos contemporains, mais aussi au sens de les actualiser en les faisant passer du virtuel à l’actuel. Nous insistons, dans cette expérience, sur les dimensions de mobilité et de mobilisation, sur son inscription comme présent actif possédant de fortes potentialités à la fois pour la remémoration et pour la prémonition.

Un dispositif et un protocole semblables peuvent être appliqués à des réalités et à des scénarios différents. Dans tous les cas, des textes sont contenus dans des tablettes numériques mobiles et peuvent s’afficher dans des conditions de comportement des utilisateur et aussi de de localisation précises, par le biais des divers capteurs des tablettes (accéléromètres, gyroscope, boussole) d’une géolocalisation GPS perfectionnée par d’autres systèmes de repérage (WiFI, GSM, etc.) et enfin par des systèmes de reconnaissance optique de formes et paterns.

Ces textes, lorsqu’ils s’affichent, sont lus à haute voix par les « performeurs » qui portent les tablettes numériques. Ces performances sont alors considérées comme actes artistiques à part entière, sont appréciés comme tels, mais font également l’objet de captations vidéo-sonores.

La restitution de ces enregistrements peut notamment avoir lieu sur des tablettes numériques identiques à celles des performances mais attachées à leurs lieux de captation et jouer alors sur eux de l’effet de « réalité augmentée » :

« Rousseau retrouvé » se réalise en coopération avec des élèves et des enseignants du Collège Rousseau à Genève dans le quartier Saint-Jean de Genève où de nombreuses rues portent les noms d’œuvres littéraires et philosophiques de Rousseau. Les plaques de rues sont comme des « couvertures de livres virtuels » inscrites dans le paysage, elles fonctionnent comme déclencheur de l’apparition des textes relatifs et de leur énonciation par les participants.

Instruments :
Tablettes numériques de type iPad 2. 
Routeurs Wi-Fi.
Caméras HD

Développement :
Dominique Cunin

Partenaires :
Collège Rousseau de Genève
Haute École d’Art et de Design-Genève, master Media-Design
Université Paris 8, laboratoire « Esthétique des nouveaux médias »
ENSAD, EnsadLab, Paris, programmes « Formes de la mobilité » et « Écrans mobiles et récit interactif »
Université des Beaux-Arts de Kyoto, Université Saga de Kyoto, départements nouveaux médias
Arte Créative

Avec le concours de l’Association Transports — Paris, Aix-les-Bains

Sur une proposition de :
Jean-Louis Boissier
Avec Daniel Pinkas et Daniel Sciboz

Ce projet s’inscrit dans la célébration par la Ville de Genève du tricentenaire de la naissance de Jean-Jacques Rousseau : 2012 Rousseau pour tous.

Voir : http://www.ville-ge.ch/culture/rousseau/programme_passionne.html#promenades