1755

Vous consultez actuellement les archives pour le thème 1755.


Ce lieu solitaire et très agréable m’avoit frappé quand je le vis pour la prémiére fois avant mon voyage de Genève. Il m’étoit échappé de dire dans mon transport. Ah, Madame, quelle habitation délicieuse! voila un azyle tout fait pour moi. Made d’Epinay ne releva pas beaucoup mon discours; mais à ce second voyage je fus tout surpris de trouver au lieu de la vieille masure, une petite maison presque entiérement neuve fort bien distribuée et très logeable pour un petit menage de trois personnes. Made d’Epinay avoit fait faire cet ouvrage en silence et à très peu de frais, en détachant quelques matériaux et quelques ouvriers de ceux du Château. Au second voyage elle me dit en voyant ma surprise : mon Ours, voila vôtre azyle; c’est vous qui l’avez choisi; c’est l’amitié qui vous l’offre; j’espére qu’elle vous ôtera la cruelle idée de vous éloigner de moi.

Montmorency, septembre 1755 — Montmorency, 20 juin 1998. Les Confessions, Livre huitième

Mots clés :