Ce sage de cœur ainsi que de tête se connoissoit en hommes et fut mon ami. C’est toute ma reponse à quiconque ne l’est pas. Nous nous liames si bien que nous fimes le projet de passer nos jours ensemble. Je devois dans quelques années aller à Ascoytia pour vivre avec lui dans sa terre. Toutes les parties de ce projet furent arrangées entre nous la veille de son départ. Il n’y manqua que ce qui ne dépend pas des hommes dans les projets les mieux concertés. Les évenemens postérieurs, mes desastres, son mariage, sa mort enfin nous ont séparés pour toujours. On diroit qu’il n’y a que les noirs complots des méchans qui reussissent : les projets innocens des bons n’ont presque jamais d’accomplissement.
Paris, mars 1745 — Paris, rue St-Honoré, 28 juin 1999. Les Confessions, Livre septième

Mots clés :